La Roulotte Polyglotte (cours d’Anglais) le lundi à Blauzac.

photo de la roulotte polyglotte

 

La Roulotte Polyglotte propose des cours d’Anglais pour enfants et adultes, tous les lundis à Blauzac, derrière le foyer à partir du lundi 21 Septembre !

En fonction de la demande, la roulotte polyglotte sera disponible à partir de 9 heures du matin pour des cours d’adultes et des activités pour les enfants de moins de 6 ans accompagnés d’un parent.

L’après-midi, les cours commenceront à partir de 15h30.

Mesures prophylactiques pour lutter contre le moustique tigre !

tiger-mosquito-49141_640

Vous pouvez  consulter le site suivant: www.vigilance-moustiques.com

Il est conseillé d’éliminer l’eau stagnante pot de fleurs… sources de nourritures : détritus, poubelles, éliminer les zones de repos par le débroussaillage et limiter l’arrosage.

Moustique Tigre dans le Languedoc Roussillon:  vigilance rouge dans le Gard.

La surveillance spécifique du moustique Tigre est devenue nécessaire en France pour plusieurs raisons:

1-  Cette espèce de moustique est nouvelle en zones tempérées, et provoque de nouvelles situations d’alertes sanitaires.

2-  Le moustique Tigre est vecteur potentiel de maladies graves (la dengue, le chikungunya et dans une moindre mesure le virus Zika), lesquelles connaissent des épisodes épidémiques réguliers dans des zones touristiques (et en particulier dans nos départements d’outre-mer) très appréciées par les voyageurs français et européens, qui représentent donc autant de facteurs de risques une fois revenus dans l’hexagone.

3-  La colonisation du territoire français par le moustique Tigre est de plus en plus rapide  et concerne maintenant 51 départements (30 en vigilance rouge, 21 en vigilance orange).

4-  Les phénomènes épidémiques sont très rapides pour se propager. On se souvient de l’Italie en 2007, période où le chikungunya  et la dengue n’étaient pas spécialement surveillés.

 

 

 

Rentrée scolaire et TAP 2015-2016

photo d'une classe avec tableau numérique   DSC_0260

Vous trouverez ci-dessous les informations concernant la rentrée scolaire 2015 et les TAP dans les documents ci-joints ( pour de plus ample informations concernant les TAP  se reporter à l’onglet Enfance / Centre de Loisirs, du site internet de la Mairie.

Télécharger les dossiers d’information en cliquant sur les liens suivants et les déposer dûment remplis à la permanence de l’école le lundi 31 Août 2015 de 16h à 18h auprès de Madame Valérie Vernet.

info rentrée et TAP 2015

DOSSIER-INSCRIPTION-TAP-2015-2016 (3)

Nouveau: consultation internet gratuite à la Poste!

La Poste, place de la Mairie – tél. 04 66 63 23 49

 

borne la Poste

 

 

Patricia Daladoire agent de la Poste

 

Une borne Internet dédiée à la consultation gratuite de sites de type service public est mise à la disposition du public à l’agence postale de Blauzac.

Vous pourrez y consulter les sites suivants:

Site de la Mairie de Blauzac

Infos locales Pays d’Uzès

Allocations Familiales

Sécurité Sociale

Amendes

LégiFrance

Services Publics

Cadastre

Pôle Emploi

Patricia Daladoire vous accueille au bureau de Poste du lundi au vendredi de 9h à 12h, samedi de 9h à 11h30

Attention ! Modification de la collecte des ordures ménagères et le tri sélectif, route de Nîmes durant les travaux.

poubelle ordures ménagèressignal-159718_640

Exceptionnellement, durant la durée des travaux route de Nîmes, la collecte des ordures ménagères et du tri sélectif se font comme suit:

– Le mardi matin et samedi matin : ordures ménagères, DANS les containers.

– Le jeudi matin : tri sélectif: AU BAS des containers.

Les containers sont déplacés le long de la route de Nîmes en fonction des nécessités dues aux travaux.

Nous vous remercions de votre compréhension.

 

 

Réglementation relative aux bruits de voisinage.

    rush-733618_640    

 

 

 

 

 

En règle générale, il est interdit d’utiliser, pour des travaux de bricolage et de jardinage, des appareils à moteur en dehors des horaires suivants:

 

– de 8h 30 à 19h 30: les jours ouvrés,

– de 9h  à  12h  et  de  15h  à  19h: les samedis,

– de  10h  à  12h: les dimanches et jours fériés.

 

De même les travaux bruyants sont interdis:

 

– tous les jours ouvrables de  20h  à 7 h,

– toute la journée des dimanches et jours fériés,

sauf interventions en urgence pour nécessité publique.

 

Afin de vous informer plus amplement sur les nuisances sonores, veuillez consulter les différents documents mis à votre disposition sur ce site:

 

Les textes de loi:

Afin de lire les texte de loi sur les nuisances sonores, cliquez sur le lien ci-dessous:

Décret no 2006-1099 du 31 août 2006 relatif à la lutte contre les bruits de voisinage

 

L’arrêté préfectoral:

Afin de consulter le texte de l’arrêté préfectoral n° 2008 – 193 – 7  relatif à la lutte contre les bruits de voisinage, cliquez sur le lien ci-dessous:

arrêté préfectoral bruit voisinage 2008

 

La réglementation:

   Vous pourrez de même vous informer concernant la réglementation des bruits de voisinage en lisant le texte suivant extrait du site Centre d’Information sur le Bruit.

Extrait du CIDB (Centre d’Information et de Documentation sur le Bruit)

http://www.bruit.fr/

Bruits de voisinage : la réglementation

 Le code de la santé publique

Par un décret en date du 31 août 2006, des dispositions réglementaires relatives à l’atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l’homme par le bruit ont été introduites dans le code de la santé publique.

« Aucun bruit particulier ne doit, par sa durée, sa répétition ou son intensité, porter atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l’homme, dans un lieu public ou privé, qu’une personne en soit elle-même à l’origine ou que ce soit par l’intermédiaire d’une personne, d’une chose dont elle a la garde ou d’un animal placé sous sa responsabilité ». Telle est la teneur de l’article R. 1334-31 du code de la santé publique. L’un des trois critères précisés par cet l’article suffit à constituer un trouble de voisinage, qu’elles qu’en soient les circonstances, même si l’immeuble est mal isolé ou qu’il n’y a pas de faute avérée et quelle que soit l’heure du jour et de la nuit (le délit pour tapage diurne existe bel et bien). De plus, le constat par les agents assermentés de la nuisance occasionnée ne nécessite aucune mesure acoustique : une constatation auditive suffit. Toutefois, pour déterminer s’il y a trouble de voisinage ou non, les agents assermentés basent généralement leur appréciation sur la notion d’inconvénient anormal de voisinage.

Concernant le volet des sanctions, l’article R. 1337-7 précise quant à lui que le fait d’être à l’origine d’un tel délit est passible d’une peine d’amende prévue pour les contraventions de la troisième classe (montant maximal : 450 €).

Est également prévue une peine complémentaire de confiscation de la chose qui a servi ou était destinée à commettre l’infraction (article R. 1337-8). Le fait de faciliter sciemment, par aide ou assistance, une telle infraction, est puni de la même peine (article R. 1337-9). Des sanctions sont également prévues pour les personnes morales (article R. 1337-10).

Qu’est-ce qu’un bruit de comportement ?

Selon les termes de la circulaire du 27 février 1996, entrent dans la catégorie des bruits de comportement les bruits inutiles, désinvoltes ou agressifs pouvant provenir : 

  • des cris d’animaux et principalement des aboiements de chiens ;
  • des appareils de diffusion du son et de la musique ;des outils de bricolage et de jardinage ; des appareils électroniques ; 
  • des jeux bruyants pratiqués dans des lieux inadaptés ; 
  • de l’utilisation de locaux ayant subi des aménagements dégradant l’isolation acoustique ; des pétards et pièces d’artifice ; 
  • des activités occasionnelles, fêtes familiales, travaux de réparation ; 
  • de certains équipements fixes : ventilateurs, climatiseurs, pompes à chaleur non liés à une activité fixée à l’article R. 1334-32 du code de la santé publique.

La circulaire précise que cette liste est non exhaustive.

Ce texte d’application confirme que le mode de constatation de l’infraction varie selon qu’il s’agit d’un bruit de comportement ou d’un bruit d’activité (activité commerciale, artisanale ou industrielle).

Les bruits de comportement :

  • ne nécessitent pas de mesure acoustique ; 
  • sont constatés par les officiers et agents de police judiciaire, qui interviennent conformément aux dispositions du code de procédure pénale, ainsi que les fonctionnaires et agents auxquels sont attribués par la loi certaines fonctions de police judiciaire ;
  • sont appréciés en prenant en compte la répétition du bruit, son intensité ou sa durée, ou la violation d’un arrêté municipal ou préfectoral.

Rappelons que le maire et ses adjoints sont officiers de police judiciaire.

Tapage nocturne : l’article R. 623-2 du code pénal

L’article R. 623-2 du code pénal institue une amende de 3ème classe (450 € au plus) pour réprimer « les bruits ou tapages injurieux ou nocturnes troublant la tranquillité d’autrui ». L’auteur de tapage nocturne peut également être condamné au versement de dommages et intérêts.

Cet article, qui n’a jamais été appliqué de jour, s’applique pour les bruits troublant la tranquillité entre le coucher et le lever du soleil (en principe entre 22h et 7h00 mais cela varie selon l’époque considérée). Le tapage nocturne concerne tout bruit perçu d’une habitation à l’autre ou en provenance de la voie publique.

  • la jurisprudence ayant évolué, il suffit que le bruit soit audible d’un appartement à l’autre (et pas seulement depuis la voie publique) ; 
  • les officiers ou agents de police judiciaire (gendarmerie ou commissariat) sont habilités à constater l’infraction. Conformément à de nouvelles dispositions du code de procédure pénale (article R. 15-33-29-3 du code pénal, publiées par décret du 26 septembre 2007), cette possibilité de dresser procès-verbal pour bruits ou tapages injurieux nocturnes est élargie aux agents de police municipale et aux gardes champêtres (ainsi que, à Paris, aux agents de surveillance de Paris et agents de la ville de Paris chargés d’un service de police). Seules conditions : que ces contraventions soient commises sur le territoire communal, sur le territoire de la commune de Paris ou sur le territoire pour lesquels les agents sont assermentés ; que ces contraventions ne nécessitent pas de leur part d’actes d’enquête. 
  • le constat se fait sans mesure acoustique ; 
  • la responsabilité d’une personne peut être engagée si celle-ci n’a pris aucune précaution pour faire cesser la nuisance ; 
  • la chose qui a servi ou était destinée à commettre l’infraction peut être confisquée ; 
  • la complicité est également sanctionnée : participation active, mais aussi facilitation (cas d’un débitant de boissons).

   Les officiers ou agents de police judiciaire (gendarmerie ou commissariat) sont habilités à constater l’infraction pour tapage nocturne. Conformément à des dispositions du code de procédure pénale (article R. 15-33-29-3 du code pénal), cette possibilité de dresser procès-verbal pour bruits ou tapages injurieux nocturnes est élargie aux agents de police municipale et aux gardes champêtres (ainsi que, à Paris, aux agents de surveillance de Paris et agents de la ville de Paris chargés d’un service de police). Seules conditions : que ces contraventions soient commises sur le territoire communal, sur le territoire de la commune de Paris ou sur le territoire pour lesquels les agents sont assermentés ; que ces contraventions ne nécessitent pas de leur part d’actes d’enquête.

Tapage nocturne et bruits de comportement : possibilité de sanction par amende forfaitaire

Un décret en date du 9 mars 2012 fait entrer dans le dispositif de l’amende forfaitaire (régi par l’article R. 48-1 du code de procédure pénale) la sanction des infractions relatives aux bruits ou tapages injurieux ou nocturnes troublant la tranquillité d’autrui (prévues à l’article R. 623-2 du code pénal) et celles relatives aux bruits particuliers de nature à porter atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l’homme visés par l’article R. 1337-7 du code de la santé publique (soit les bruits de comportement, à l’exclusion des bruits ayant pour origine une activité professionnelle ou une activité culturelle, sportive ou de loisir organisée de façon habituelle ou soumise à autorisation, et dont les conditions d’exercice relatives au bruit n’ont pas été fixées par les autorités compétentes). Avant l’entrée en vigueur de cette disposition, ces infractions ne pouvaient être punies que de contraventions de la troisième classe, dont le traitement relève de la compétence du juge de proximité sur réquisition du ministère public. Désormais, elles peuvent aussi faire l’objet d’une amende forfaitaire (verbalisation immédiate par le biais d’une carte-lettre). Le montant de l’amende est de 68 euros (paiement dans les 45 jours). Au delà de ce délai, c’est l’amende forfaitaire majorée qui s’applique (montant : 180 euros).

———————————————————————————————————-

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Élection du Maire et des adjoints le jeudi 16 Avril 2015

A la suite de l’élection de Denis Bouad à la présidence du Conseil Départemental du Gard, le conseil municipal de Blauzac a procédé à l’élection du nouveau Maire et de ses adjoints, le 16 Avril 2015.

Devant un public attentif, le conseil municipal a élu :

Maire: Serge Bourdanove,

1er adjoint: Jean-Pierre Rossi,

2nd adjoint: Sylvie Méric,

3ème adjoint: Henri Mary,

4 ème adjoint: Florence Potin

DSC_0008    DSC_0012nouveau Maire  de Blauzac Serge Bourdanove entouré de ses adjoints

la course pédestre aura lieu le dimanche 19 Avril 2015

L’association Lo clapas organise son annuelle course pédestre le dimanche 19 Avril 2015 de 9h à 12h, départ et arrivée au foyer de du Pré de Valence à Blauzac.

Course pedestre 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Courses pédestres : une de 6 km et une de 13 km

inscription course :8 euros.  Certificat médical de moins de 1 an obligatoire

pour les non licenciés

Itinéraire: quartier la librotte avec 3 ravitaillements sur parcours et 1 à l’arrivée

La randonnée pédestre:

inscription gratuite, effectuée dans le cadre d’Avril en Balade.

 

 

 

 

le projet communal de commerce de proximité

Vers une nouvelle ÉPICERIE
La municipalité s’est mobilisée afin de pallier au plus vite à la
fermeture de l’épicerie et de la boulangerie. Un nouveau local
provisoire a été aménagé en attendant la mise en place d’une
structure définitive.

image internet epicerie

 

Dans le courant de l’été, les propriétaires de l’épicerie et de la boulangerie du village fermaient
leur commerce. Le village perdait ainsi son dernier commerce de bouche et de proximité.
Une organisation sommaire mais efficace s’est alors instaurée : les personnes âgées qui ne pouvaient pas se déplacer, se rendaient service les uns les autres, la navette vers le marché d’Uzès fonctionnant gratuitement chaque samedi et le bar du Progrès vendait pains et
viennoiseries.

épicerie fermée (1)

Ancienne épicerie fermée courant Juillet 2014.

Cette situation préoccupante n’a pas laissé indifférente la municipalité, qui
s’est engagée à pallier cette problématique afin de permettre rapidement la réouverture d’un
commerce proposant des prestations similaires. Un local faisant face aux cafés, situé rue de
l’Hôtel de Ville, qui, auparavant, a abrité une épicerie, puis une boulangerie est prêtée à titre gratuit par Fernand Besnard à la mairie, à titre provisoire. La municipalité se joint à l’ensemble
des Blauzacois pour le remercier de son soutien concret et spontané. La mairie a pris à sa
charge la rénovation pour y recevoir un commerce d’épicerie et de dépôt de pains et met à dis-
position à titre gracieux, le local à Olivier et Mathilde Andrieux, propriétaires du bar du Progrès. Les villageois sont très heureux d’avoir à nouveau un lieu de proximité pour s’approvisionner.

 

DSC_0001

Vue de l’extérieur de l’épicerie provisoire ouverte courant décembre 2014, située en face des cafés.

 

DSC_0007

Ouverture de l’épicerie provisoire le 13 Décembre 2014, vue intérieure.

 

Cependant, le souhait de la municipalité est qu’un nouveau commerce de proximité voit le jour prochainement; ce projet conséquent est d’une utilité sans conteste pour la population
blauzacoise : La municipalité y travaille d’ores et déjà. Lors du conseil municipal du 2
décembre 2014, les élus ont voté l’achat du bâtiment situé, place du 8 Mai (ancien hangar de Jean Ferrand), appartenant à Léopold Pennino. L’achat de ce bâtiment a d’ailleurs été réalisé par la Mairie courant Janvier 2015.

DSC_0097

Bâtiment acheté à M. Pennino courant janvier 2015, vu depuis la place du 8 Mai.

 

coté place mairie futur achat local comercial

Bâtiment acheté à  M. Pennino courant janvier 2015, vu depuis la place Mairie- Poste.

La situation de ce local est judicieusement placée au centre du village et le fait qu’il jouxte la place du 8 Mai, permettra un stationnement aisé. Un accès à la place de la Mairie, côté poste, est aussi un atout pour la circulation des piétons. Il fera l’objet des rénovations et de mises en conformités afin d’assurer la transformation nécessaire à un local à vocation commerciale.

 

Parallèlement à ce projet, ce mois de Février 2015 a vu la démolition des bâtiments vétustes rachetés par la mairie, il y a quelques années, situés rue de l’Hôtel de Ville, en vue de l’élargissement de la rue. Ce retrait dans le bâti permet une meilleure circulation des automobilistes et de la lumière.

batisse pour demolition futur local commercial vue 3batisse pour demolition futur local commercial vue 4

Les bâtiments vétustes à démolir pour agrandissement de la rue de l’Hôtel de ville.

 

DSC_0111DSC_0231

Démolition des vieux bâtiments rue de l’Hôtel de ville courant février 2015.

 

DSC_0271    mur réalisé par l'entreprise Chakht avec les employés municipaux   escalier réalisé par l'entreprise Chakht avec les employés municipaux

Réfection de la toiture, ainsi que du mur du local ERDF

et réalisation d’un escalier en pierre et d’un muret

afin de délimiter le nouvelle voie par l’entreprise Chakht

avec les employés municipaux, entre Février et Mars 2015.

 

déblaiement et mise à niveau de la cours devant le local commercial

Déblaiement et mise à niveau 
de la cours devant le local commercial.

 

réalisation du mur de séparation de la cours de l'espace commercial     DSC_0946

Réalisation du mur de séparation de 
la cours de l'espace commercial
 communal.

DSC_0947    DSC_0952

Réfection de la toiture, ainsi que du mur du local ERDF
et vue d'ensemble des travaux réalisés.

   Le nouvel espace ainsi obtenu permettra d’une part, l’élargissement de ce tronçon de la rue et d’autre part, il créera avec la cour attenante au hangar de M. Pennino que nous allons acquérir une zone suffisamment étendue pour être aménagée suivant les besoins de la commune, dans un futur qui reste encore à déterminer.

DSC_0246

Vue dégagée depuis la rue de l’Hôtel de Ville

  Actuellement, le projet avance bien, l’épicerie provisoire est fonctionnelle, l’élargissement de la rue de l’Hôtel de Ville est réalisé, l’acquisition du bâtiment pour accueillir le futur local commercial est effectif. La Municipalité est en phase d’élaboration du projet d’aménagement.

LA VOLONTÉ D’UN DÉVELOPPEMENT DURABLE

Une qualité de traitement optimale

Première qualité de cet équipement : proposer une filière de traitement des eaux usées qui remplira des objectifs de qualité élevés, grâce à des procédés sûrs et éprouvés et à de nouvelles

technologies telles que le traitement biologique par boues activées (apport, entretien et renouvellement de bactéries qui éliminent une grande partie des effluents) par aération prolongée et le traitement des boues recueillies dans des lits à rhizophytes dont la croissance consomme un fort pourcentage de rejets, nécessitant un renouvellement

tous les six ou sept ans. Ce système permet de garantir une qualité de niveau

de rejet au-delà des exigences réglementaires.

Une installation qui s’intègre dans le paysage

les choix d’implantation de la station dans son environnement lont été guidés par le souci constant d’intégrer parfaitement la station dans le site. L’objectif principal était de rendre la station la moins visible possible. Comment ? En limitant la hauteur des bâtiments

et ainsi rendre la station la plus discrète possible dans le paysage. Des dispositions d’ordre végétalisées ont été prises de façon à rendre la station la plus discrète possible (plantations d’arbres, d’arbustes et de plantes grimpantes d’essence régionale).

ONCTIONNEMENT DE LA STATION D’ÉPURATION

AAprès avoir été utilisée et donc salie, l’eau est recueillie par les égoûts et dirigée vers une station d’épuration. Mais comment ça fonctionne ? Décortiquons les étapes du grand nettoyage…

Le poste de relevage Un puisard en béton réceptionne les eaux usées brutes en pro- venance du réseau du village. Un système de comptage permet de contrôler le volume entrant dans la station. Elles sont refoulées par une pompe pour leur premier traitement vers un filtre.

Le prétraitement compact C’est le dégrillage, les eaux passent à travers une grille qui permet de séparer les éléments compacts présents dans les eaux usées. Sont ainsi éliminés : les déchets grossiers, les papiers, les plastiques, le sable, les graisses.

PARCOURS D’UNE EAU USÉE QUI DEVIENDRA PROPRE

nécessaire à la vie et au dévelop- pement des bactéries consommant la pollution. Le traitement se déroule en deux phases :

➯ Une phase aérobie en présence d’oxygène où les bactéries dites aérobies vont consommer la matière organique (composée carbonés) et oxyder l’azote ammo- niacal en nitrates. Cette fonction

se fait à I’aide d’une turbine qui agite et brasse l’eau pour faciliter le contact et I’absorption d’oxygène. C’est la nitrification.

➯ Une phase anoxie en ab- sence d’oxygène où un autre type de bactérie va transformer les composés azotés (nitrates) en azote gazeux.C’est la dénitrification, pendant laquelle le bassin est au calme.

Bassin clarificateur

C’est un immense bassin qui reçoit les eaux sortant du bassin d’aération et permet de séparer la phase liquide (eau traitée) et la phase solide (boue d’épuration). Il s’agit d’un bassin calme où les boues se déposent alors que les eaux claires et limpides sont

évacuées vers le canal de mesure et de rejet de I’eau épurée. Un lent balayage en surface permet de recueillir pour un nouveau traitement les détritus légers qui n’ont pas été transformés par les bactéries.

Canal de mesure et de rejet L’eau traitée est dirigée vers le ca- nal de mesure (pour permettre une comparaison avec le volume des eaux usées recueillies) avant d’être évacuée dans le ruisseau de déversement.

Recirculation Les boues au fond du clarificateur sont renvoyées vers le bassin d’aération pour conserver les bactéries épuratrices indispensa- bles à la purification et être retraitées. ■ Extraction Un appareil de mesure dans le clarificateur permet de déterminer le moment où les boues sont en excès. Elles sont alors extraites et dirigées vers les bassins de rhyzophites qui vont en consommer la grande majorité pour assurer leur croissance. Cette station répond aux nouvelles normes.

EN CHIFFRES

Un montage financier bien

calculé

un coût total négocié à 1 091 324TTC

des subventions à hauteur de 638 735:

Agence de l’Eau : 30%

Conseil Général :30%

FSR : 10%

Remboursement de la TVA : 178 735

Reste en autofinancement communal : 273 743