Ce mercredi 29 novembre 2017, le préfet du Gard a consulté le comité de suivi de la sécheresse pour faire le point sur la situation hydrologique du département.

Après un niveau remarquablement faible de précipitations sur les mois de mai à octobre, le caractère exceptionnel de l’année 2017 tend à se prolonger à l’automne.

En conséquence, les effets bénéfiques des pluies de début novembre semblent maintenant lointains, les cours d’eau présentent des écoulements particulièrement faibles pour la saison et la recharge des nappes n’est toujours pas engagée. Le temps frais, mais sec, annoncé par Météo-France pour les prochains jours ne devrait pas être de nature à faire sortir le département de cette crise sécheresse.

Dans ces conditions, la sécheresse se poursuit. En attendant une nécessaire recharge hivernale de la ressource, l’utilisation de l’eau doit rester strictement encadrée.

Elles sont rappelées ci-après :

  • En alerte de niveau 2sont interdits le remplissage des piscines privées, le lavage des voitures, l’irrigation agricole, le fonctionnement des fontaines en circuit ouvert, l’arrosage des espaces sportifs ainsi que celui des pelouses et espaces verts privés et publics. Les jardins potagers peuvent être arrosés uniquement, à partir de 20h00 le soir et jusqu’à 8h00 le matin.

L’irrigation agricole est quant à elle permise uniquement une nuit sur deux, entre 20 h 00 et 8 h 00 (sauf cultures sous contrats ou mode d’irrigation économe).

Voir l’arrêté ci-dessous:

ART_20171201_limit_usage_eau_signe(2)

Voir les cartes ci-dessous:

carte secheresse 1 dec 2017 AP_20171201_annexe_2_1_Carte_Esup

 

AP_20171201_annexe_2_2_Carte_Esous